my USI

INNOVATION & TECHNOLOGY

Data Science et Machine Learning

Stocker de larges volumes de données, c'est bien. Mais les valoriser, c'est mieux !
C'est précisément le rôle de la data science, un des concepts les plus fondamentaux derrière Big Data : transformer vos données en euro. Quel est le travail du datascientist ? Quels outils manipule-t-il ? Quelles méthodes utilise-t-il ? Quel est son profil type et à quelles questions concrètes doit-il répondre ? Quels sont quelques-uns de ces fameux algorithmes qui permettent aux Géants du web de si bien vous connaitre?
Au delà de cette introduction, des retours d'expérience très concrets viendront compléter cette session.

Intelligence Artificielle : Kubrick ou réalité ?

Oubliez les révolutions mineures comme l’écriture, l’imprimerie ou les révolutions industrielles, voici l’Intelligence Artificielle.

Pour la première fois de son histoire, l’homme dispose de tous les ingrédients nécessaires pour entamer sa plus grande révolution : technologies, science, données et puissance de calcul sont enfin réunis pour permettre à l’homme de créer de l’intelligence.

Derrière l’Intelligence Artificielle se cache quantité de concepts et de possibilités (Machine Learning, Big Data, Deep Learning, interface conversationnelle, etc.), que nous nous proposons d’évoquer lors de cette session.

Bien que l'IA paraisse aujourd'hui aux mains des Géants du Web, qui se livrent une véritable guerre des talents et des idées, nous évoquerons ce qu'elle peut changer chez vous dès demain.

La révolution digitale

Séduites, puis emportées par le tourbillon de nouveautés technologiques, les entreprises " traditionnelles " se sont ruées vers une informatisation de leur offre pour satisfaire ou attirer une clientèle en quête de nomadisme, d'indépendance ou de sur-mesure.

Malgré des efforts indéniables, les promesses se sont rarement concrétisées engendrant frustration et insatisfaction des clients, amplifiées qui plus est, par la caisse de résonance des nouveaux canaux de communication : l'entreprise ne peut plus ignorer ces engagements.
Cette présentation est l'occasion de balayer une série d'excellentes idées parfois inachevées faute d'avoir mis en phase : proposition de valeur et organisation. Ces exemples introduiront une deuxième partie où nous vous présenterons les conditions indispensables pour réussir cette transformation digitale.

Pour aller plus loin :

Le SI en 2020

Une rupture dans l'IT ?
- Multiplication des utilisateurs contributeurs, des capteurs, donc des données à traiter (illustration : Linky)
Une rupture dans les architectures d’entreprise
- BigData, évènementiel, NoSQL, Cloud Computing, serveur d'application Cloud, outils d'intégration (ESB, annuaire) accessibles de l'extérieur, écosystèmes ouverts (OpenAPI)
Des ruptures dans les interfaces de type souris/clavier
- Révolution tactile, HTML5 versus applications natives, interfaces naturelles, réalité augmentée, Internet des objets
La sureté du SI à l’heure de la consumérisation de l’IT
- Open Innovation, BYOD, travail avec services Cloud souscrits à titre personnel, pari de la confiance, gestion de la réputation en ligne
De nouvelles méthodes de projets
- Lean Startup, culte de la mesure, DevOps, évolution des modèles de gouvernance, nouvelles compétences.

Dessine-moi une API... Et dis-moi comment la manager !

Les démarches de conception de type “API First” consistent à mettre les interfaces applicatives au cœur de la stratégie IT en découplant les adhérences client-serveur.

C’est un exercice relativement inédit au sein des DSI, en ce sens que les architectures – même celles qui sont distribuées – ont toujours été conçues en connaissant le fonctionnement des deux machines qui vont dialoguer entre elles via une API.

Pour aller plus loin :

Les architectures de demain

Quelques grandes tendances exercent une forte pression sur nos architectures aujourd'hui : utilisateurs toujours plus connectés, multiplication des interfaces, demande d'innovation au sein des entreprises, besoin de s'intégrer avec de nouveaux partenaires, quantité de données toujours plus importante à analyser, etc.

Au cours de cette présentation, nous parcourons 4 caractéristiques fondamentales des architectures qui permettront de répondre au mieux à ces enjeux :
- plasticité, pour s'adapter au mieux aux pressions externes et internes
- ouverture, pour favoriser la création d'un écosystème autour de soi
- scalabilité, pour intégrer de plus en plus d'interaction et de données
- temps-réel, pour répondre aux besoins de nos utilisateurs, clients et partenaires.

Cloud en 2018 : vers la DSI Cloud broker...

Cette session propose un état des lieux du Cloud en 2016 : consolidation des offres de Cloud Public, évolution du marché français. Elle présente la poussée de l’Open Source dans les plateformes Cloud privées, et celles des opérateurs. Elle aborde le Cloud privé « clef en main ».

Elle aborde ensuite le rôle de la DSI dans le contexte d’un SI hybride : qui va choisir les opérateurs Cloud ? Quelle offre de services la DSI doit-elle proposer ? Qui va intégrer le Cloud au SI ?
Quelle gouvernance appliquer ? DSI bastion ? DSI facilitatrice ? DSI absente ? DSI Broker ?

Docker, le container léger

La tendance forte au continuous delivery entraîne pour les DEVs de profonds changements dans leur consommation d'infrastructure : besoins toujours plus fréquents, immédiateté, pouvoir et autonomie accrus, flexibilité, réversibilité... Le cloud offre de plus en plus de solutions en réponse, ce qui déplace progressivement les enjeux sur la façon de faire interagir ces deux mondes. Certains grands acteurs du PaaS se positionnent comme des alternatives très séduisantes.

Ainsi, à l'instar des conteneurs de transport qui ont permit l'explosion du commerce international en industrialisant le monde du transport, Docker se propose aujourd'hui de fluidifier les échanges entre usines de production
logicielle et infrastructure.

Cette session sera l'opportunité de découvrir le positionnement de Docker, ses concepts fondamentaux, et de comprendre comment, au delà du buzz dont il fait l'objet, celui-ci apporte de profonds changements pour le bénéfice de la DSI.

Pour aller plus loin :

Les nouvelles Architectures Web Front-End

Depuis deux ans, une nouvelle vague technologique submerge le paysage des applications Web : les architectures MV* côté client.

L’écosystème Web, enfin mature, offre l’opportunité d’avoir des interfaces riches et une meilleure expérience utilisateur grâce à la génération des écrans et la gestion des interactions côté client. En ne gérant plus l’affichage mais uniquement l’envoi des données brutes, le serveur se concentre sur des APIs métier mutualisables avec des applications mobiles notamment.

Pour aller plus loin :

Les secrets des Géants du Web

De l’autre côté de l’Atlantique, les Géants du Web réinventent la façon de faire de l’informatique. Ils s’appellent Amazon, Facebook, Google, Netflix ou LinkedIn pour les plus connus.

Les pratiques et les technologies qu'ils mettent en oeuvre sont l'un des fondements du succès remarquable qu'on leur connait.
Grace à ces nouvelles façons de travailler, ils sont capables de faire plus gros, plus vite, et plus efficace que ce que nous connaissons habituellement.
Comment ces secrets des Géants du Web peuvent-ils être une source d'inspiration pour faire de l'informatique différemment ?

Cette session, qui s'appuie sur l'ouvrage que nous avons publié " les Géants du Web " propose une visite guidée de quelques pratiques clés : culture de la mesure, feature team, buy vs build, commodity hardware, MVP, continuous deployment, etc.

Pour aller plus loin :

Open Banking

Ouvrir son SI pour favoriser l’innovation, ou tout simplement favoriser l’usage de sa solution par des partenaires est aujourd’hui une attitude incontournable dans le monde des startups et en particulier des FinTech. Les acteurs bancaires historiques ne sont toutefois pas en reste car certains ont bien compris que pour rester dans la course des nouveaux usages il fallait s’associer à des partenaires innovants. Pour rapidement et efficacement s’associer à eux de manière lisible et sécurisé, ouvrir son SI via des API (Application Program Interface) est aujourd’hui incontournable.

Les nouveaux entrants comme les FinTech ou les banques de nouvelle génération ouvrent leur SI et exposent nativement des APIs. Cette posture favorise l’adoption de leur solution par des partenaires utilisant ainsi leurs services innovants. CurrencyCloud, Intuit, Xignite, PayPal, Stripe ou encore Fidor Bank, pour ne citer que quelques-uns d’entre eux, ont déployé des APIs et ainsi démultiplié leurs opportunités business et d’innovation. Par exemple, elles ont ainsi pu favoriser l'adoption d'un moyen de paiement, participer à la rétention client grâce à un écosystème enrichi, ou encore favoriser l'interopérabilité et offrir des services sans couture.

Les acteurs historiques les plus en pointe, comme Mastercard, Capital One, Credit Agricole ou encore BBVA, conscients des enjeux de demain participent à l’aventure de l’Open Banking en exposant des APIs dans une posture d’open innovation. C’est alors un moyen de faire participer tout un écosystème externe à son organisation, profiter de son regard neuf ou tout simplement d’une nouvelle idée en valorisant son propre asset métier. Révélateur de cette mouvance, le hackathon est un point de départ à une tendance de fond beaucoup plus importante qu’est l’Open Banking.