my USI

CULTURE & MANAGEMENT

Méthodes collaboratives au service de l'entreprise : panorama & bénéfices

En quelques années, la méthode agile est devenue une évidence qui a le vent en poupe. Enseignée aux futurs développeurs, elle est couramment utilisée par toutes les start-ups du monde entier. 

La méthode agile a démontré une certaine efficacité pour apporter plus de visibilité sur la réalisation d’un projet. Via des cycles plus courts, elle permet de passer plus rapidement de l'idée à la valeur. Au centre de cette approche, se trouvent des pratiques de collaboration qui favorisent la dynamique d’équipes pluridisciplinaires et les échanges entre individus.

Lors de cette conférence, après être revenu sur les principes fondateurs de la méthode agile, vous explorerez d’autres méthodes collaboratives et leurs différents champs d’action. Elles sont utilisées lors des phases amont pour faire émerger une idée, en phase de réalisation, de maintien en condition opérationnelle ou tout simplement pour faciliter la prise de décision au sein d’un groupe.

Absurdités en entreprise - Julia de Funès (Philosophe)

Embarquement immédiat pour un voyage philosophique ! Décryptons avec un regard décalé le monde des affaires, pour mieux le comprendre et moins le subir. Nous ferons voler en éclats les clichés, le sérieux, les idées toutes faîtes, les lourdeurs du balisé, les (im)postures comportementales en cultivant le point d’interrogation. Non pas pour tout prendre à la légère, mais pour considérer avec humour et distance ce monde qui fait parfois des process, du conformisme, de la soumission à l’avis général, et à l’ère du temps le sommet des priorités, au détriment du sens de ce qui est entrepris. Découvrez la vidéo de son talk lors de la grande conférence USI 2018 : http://bit.ly/2u2jhXm

Innover et se doter d'une capacité d'innovation structurelle

L’innovation sans création de valeur est une prise de risque sans intérêt. Aujourd’hui, c’est l’innovation qui construit nos sociétés. Chez OCTO, nous pensons que c’est aux organisations de présider à leur destinée en construisant elles-mêmes les transformations. Seulement voilà, être innovant ne se décrète pas. Les entreprises savent être performantes et organisées pour les innovations dites incrémentales ou continues qui améliorent l’existant. Elles le sont souvent moins avec les horizons plus lointains, avec les innovations de rupture, celles qui préparent l’avenir et dont le digital accélère la diffusion. Et si innover était avant tout un savant mélange d’état d’esprit, de savoir-être, de culture dans un environnement de travail qu’il s’agit de créer autour de personnalités, de corsaires internes, de neo-hackers, bref d’intrapreneurs. Ces ressources, elles existent dans chaque organisation. A travers cette conférence, nous nous interrogerons sur les méthodes permettant de les faire se développer dans votre entreprise. Nous partagerons des retours d'expérience, nous dresserons une forme d'état de l'art permettant de se doter dans la durée d'une capacité d'innovation structurelle. Ainsi, vous découvrirez comment réussir à structurer votre démarche d'idéation, renforcer vos processus innovation, monter une organisation dédiée (…). Autrement dit, permettre à vos équipes d’innover différemment voir de disrupter le marché

Pour aller plus loin :

Vers l'entreprise agile

L'heure n'est plus à la vulgarisation de Scrum ou aux émois des premiers projets agiles.
Qu'elles aient vécu des succès ou des échecs sur leurs projets, les équipes IT ont ressenti l'intérêt de travailler dans un mode agile tant les interactions et la valeur des premières boucles de feedback ont apporté de la lumière dans les tunnels sombres des projets en cascade.
En conséquence, les entreprises cherchent aujourd'hui à aller plus loin dans le déploiement de ces méthodologies qui aident à mieux changer et à livrer de la valeur rapidement.
La tâche n'est pas simple. Les plus avancés dans cette quête l'auront constaté : déployer l'agile à large échelle, c'est jouer sur les frontières de l'entreprise.
Construire un produit logiciel de bonne qualité relève certes de la responsabilité des équipes IT, mais réaliser le bon produit est une affaire de collaboration qui dépasse le périmètre des équipes IT.

Pour aller plus loin :

Les lois universelles de l'informatique

Toute personne qui approche l’informatique connait Moore et Murphy pour les lois éponymes.

S’ils sont les plus marquants, ce ne sont pas les seuls à avoir laissé leur nom à des principes informatiques que nous pouvons encore vérifier tous les jours.

Newton disait « si j’ai vu plus loin que les autres, c'est parce que j'ai été monté sur des épaules de géants ».

Et si nous ré-explorions cette sagesse oubliée… histoire de prendre un peu de hauteur ?

Plaisir et productivité, 10 règles d'or

Pour contribuer à l’épanouissement professionnel et personnel de leurs équipes, il est du devoir des managers d’encourager et de développer leur motivation (et donc leur productivité), à l’aide d’une savante combinaison d’outils collectifs et individuels.

Depuis les débuts d’OCTO, nous avons régulièrement enrichi une culture d’entreprise et une culture de management fortes et nous avons souhaité partager cette expérience avec vous, vue sous un prisme individuel (le parcours d’un consultant devenu Manager) et collectif (une société qui grandit et s’adapte).
Pas de recette miracle donc mais plutôt nos découvertes, nos influences, nos doutes.
Lors de cette session, nous présenterons dans un premier temps ces outils qui, selon nous, ont fait la différence, en nous inspirant d’ouvrages ou de travaux référents en la matière : Tribal Leadership, Behind Closed Doors, Manager Tools. Comment développer le sentiment d’appartenance à l’entreprise ? Comment créer une relation de confiance avec ses collaborateurs ? Comment augmenter l’efficacité individuelle et collective ?

Puis, et en nous appuyant sur notre propre expérience, sans prétention, nous partagerons avec vous comment ces outils ont été mis en œuvre chez OCTO, au fil des années, pour nous permettre de nous hisser à la première place du concours Great Place To Work ® en 2011 et 2012. Quelles valeurs défendre et enseigner ? Quels rituels pour quelle culture ? Comment concilier plaisir et productivité ?

Trop humains pour réussir ?

En informatique, sans doute plus que dans d'autres domaines, nous nous efforçons de prendre des décisions raisonnables, si possible objectivées par des données. Nous promouvons le changement et la transformation comme source de progrès pour les collaborateurs et pour nos entreprises.

Nos méthodes de management et de conduite de projets tentent de standardiser ces approches rationnelles, de réduire l'aléatoire lié au facteur humain et de maitriser la dynamique du changement.
Avec une réussite souvent toute relative.

Et si tout cela n'était qu'un mirage? Les connaissances en sciences cognitives et en dynamique d'équipes montrent que nous autres, être humains, sommes, par construction, profondément irrationnels.
Plutôt que le nier, peut-être peut-on trouver des moyens de s'en servir !

DevOps en pratique

Confrontées à la fois à la nécessité d’innover avec de nouveaux développements et de rationaliser l’exploitation de ses applications, les DSI s’approprient de plus en plus une approche DevOps.

DevOps regroupe un ensemble de pratiques qui visent à fluidifier les relations entre les études et les opérations, son objectif est d’accélérer le time to market tout en améliorant la qualité et la fiabilité des applications. L’automatisation est au cœur de l’accélération du cycle de vie logiciel et du contrôle de la qualité. La maitrise des environnements de développement et de tests est souvent le premier palier à franchir dans une démarche DevOps.

Pour aller plus loin :

Comprendre ce qu'est le temps pour mieux le vivre - Bruno Jarrosson

Woody Allen disait : « J’ai lu Guerre et Paix en vingt minutes, ça parle de la Russie. » Ce n’est pas mal observé.
Mais naturellement, si Tolstoï qui était un pur génie a donné 1550 pages à Guerre et Paix – dans l’édition française en livre de poche, mais de grandes poches – c’est qu’il n’en fallait ni 1549, ni 1551 pour nous faire entendre le sens qu’il voulait nous faire entendre… Woody Allen nous dit donc – d’où la blague – que lire Guerre et Paix en vingt minutes, c’est sinon perdre vingt minutes du moins envoyer ces vingt minutes dans la bourbeuse géhenne d’un ennui glauque.
Le temps nous fait presque toujours défaut tant sont nombreuses les sollicitations.
Le temps est la ressource rare qui nous est allouée de fait en vivant. Pourtant, se plaindre de manquer de temps n’est pas raisonnable puisque ce manque est une évidence : de toute façon nous disposons d’un temps fini pour une quantité illimitée de choses intéressantes à faire. Pour sortir de ce paradoxe, il faut chercher le secret du temps qui donne sens aux heures que nous vivons.
Car dès que nous vivons quelque chose qui a du sens, nous ne nous plaignons plus de manquer de temps. Il n’y a pas de problèmes de temps mais seulement des problèmes de sens. Il s’agit donc de retrouver le regard d’enfant, de découvrir l’urgence de la lenteur, d’apprendre à perdre son temps pour en gagner. Rien n’importe davantage à nos vies qui se traînent dans le temps que de vivre la sagesse du temps.
Bienvenue dans le secret du temps.

Pour aller plus loin :

La métaphore des jardins - Christian Monjou

Au 18ème siècle, le modèle du jardin paysager dit « anglais » se substitue à celui qu'il est convenu d'appeler « à la française ». Christian montre comment sur les plans philosophiques, politiques, économiques et esthétiques, ces deux types de jardins représentent deux visions divergentes du monde et de la place qui doit y être celle de l'homme.

Pour aller plus loin :

L'optimisme, outil de performance : de l'enthousiasme à la mobilisation - Philippe Gabilliet

Dans un monde professionnel souvent marqué par les doutes, le scepticisme et le pessimisme, il est parfois difficile de maintenir au plus haut l'enthousiasme des collaborateurs et des équipes. Face à cet état de fait, il est pourtant un outil managérial essentiel, dont on redécouvre chaque jour la puissance de mobilisation : l'optimisme.

Lors de cette conférence, il vous sera d'abord proposé de mesurer individuellement - à travers un test à la fois court et ludique - votre propre quotient d'optimisme / pessimisme. Cela permettra ensuite de mieux poser le problème de l'optimisme en général et de l'optimisme managérial en particulier. L'objectif sera d'en dégager les ingrédients majeurs ainsi que les effets, scientifiquement mis en évidence depuis une quinzaine d'années par le courant de la positive psychology.Qu'est-en fait que l'optimisme ? pourquoi est-il le contraire de la naïveté ? Comment le cerveau fonctionne-t-il en mode optimiste ? Pourquoi l'optimisme et le pessimisme sont l'un et l'autre des ressources de motivation et de performance, mais pas au même moment ?

Puis, afin de vous aider à transformer ces idées en propositions d'actions concrètes, nous développerons à partir d'exemples divers les 4 clés comportementales essentielles que chaque manager ou dirigeant peut désormais mettre en oeuvre au quotidien, non seulement pour renforcer son propre optimisme, mais surtout pour développer celui de celles et ceux qui l'entourent, afin de le transformer en énergie d'action. Car l'optimisme est un mode de pensée puissant, facile à mettre en oeuvre, aisément renouvelable et surtout transmissible.

Pour aller plus loin :